VINCENT LÊ QUANG

Jazz au Balzac : une carte blanche à Vincent Lê Quang pendant 4 saisons

"Nous entrons dans l'avenir à reculons" disait Paul Valéry. Le Jazz pourrait bien reprendre à son compte la formule tant aujourd'hui ses grandes figures se révèlent avant-gardistes tout autant que relais d'une tradition qui s'invente. Quand le Balzac m'a proposé cette carte blanche, et cette opportunité unique de réunir des musiciens qui viendraient sur scène éclairer de leurs notes et de leurs mots des archives du Jazz —films, concerts filmés, interviews— c'est cette image qui m'est apparue, celle du regard lancé vers le passé et qui nourrit le bel aujourd'hui.

V. Lê Quang