VINCENT LÊ QUANG

Fassang Lê Quang duo

Rien ne présageait l'alliance du jeune saxophone et de l'orgue séculaire, tout comme celle des styles musicaux auxquels ils donnent chacun leurs lettres de noblesse. Mais c'est pourtant les souffles mariés des deux instruments qui ont tôt fasciné Vincent Lê Quang et László Fassang, qu'une complicité de plus de 12 ans réunit autour de l'invention musicale. Leurs programmes de concerts réunissent pièces du répertoire, créations et improvisations, où se croisent et s'enrichissent, à l'image de notre monde contemporain, de nombreux styles comme autant de parfums. Tels des acrobates, que la main tendue de l'un équilibre toujours l'autre, les deux improvisateurs créent une musique pleine de vie et de mystère.

«Départ - pas un départ, tout
au plus un faux-recul..
Il se peut que le départ soit
une certaine inquiétude de
l'esprit avec bien sûr un
besoin immédiat de l'assouvir
sa conscience du possible,
l'inconscience de l'impossible
et le rythme libre.
Respirer, respirer, ne jamais
penser au définitif sans
l'éphémère.»

Nicolas de Staël
  • samedi 12 janvier : Daniel Humair Modern Art Trio (Genève)
  • samedi 19 janvier : Texier Sand Quintet (Saalfelden Autriche)
  • vendredi 25 janvier : Daniel Humair Quartet à Vitrolles
  • jeudi 31 janvier : Texier Sand Quintet (New Morning, Paris)
  • mardi 5 février : Soundpainting pour le festival du Département de Jazz du CNSMDP
  • jeudi 14 février : Quartet de Vincent Lê Quang au Périscope à Lyon
  • vendredi 15 mars : Daniel Humair Quartet au Chorus à Lausanne
  • samedi 16 mars : Texier Sand Quintet + Himiko au Triton (Les Lilas)
  • vendredi 5 avril : Texier Sand Quintet (St Amant les Eaux)
  • vendredi 12 avril : Daniel Humair Trio au Balzac (Festival Jazz & Images)
  • samedi 13 avril Intersession : Sébastien Vichard (EIC), Aya Ono, Vincent Lê Quang et Joe Quitzke (Triton)
  • lundi 13 mai : Trio Lê Quang Soulas Ruder (Cosne sur Loire)
  • samedi 18 mai : Quartet de Vincent Lê Quang au Pianocktail de Montluçon
  • jeudi 6 juin : Quartet de Vincent Lê Quang fin de résidence au Triton